Anecdote : la semaine avant l’accouchement

 

Et oui, déjà deux mois et demi que Jules est né. Il était prévu pour le 24 Avril et il est arrivé un peu plutôt (à 37 SA +1 jour), le samedi 26 Mars à 13h !
Sachez que la semaine précédent son arrivée a été une semaine très chargée et pleine d’imprévus, que je vais vous raconter.

– Une semaine avant l’accouchement –
La fin de la semaine juste avant, on avait décidé avec Whatnext de se faire un dernier resto – qu’on disait être LE dernier resto de la grossesse – en allant chez Landreau à Tournefeuille. Le plat du jour pour elle (lasagnes maison) et un plat de tagliatelles au saumon pour moi, tous les deux plutôt bons.
Pas de bol, dès le début d’après-midi Whatnext ne se sent pas bien, elle a des nausées. Cela peut arriver en fin de grossesse, sauf que la… Ça s’éternise et elle commence à avoir des contractions de manière désordonnées. J’appelle donc le médecin qui nous demande d’appeler sans attendre la maternité parce que, pour lui, c’est le début du travail. On appelle donc la maternité, et pour eux, c’est une gastro ou une intoxication alimentaire. Re-coup de fil au médecin, qui rechigne (comme à son habitude) à passer voir Whatnext (qui se sent toujours nauséeuse, vomit et a toujours des contractions). Le médecin passe finalement, et penche pour une intoxication alimentaire, donc « repos, wait & see »  pour les jours suivants.
Après un week-end horrible pour Whatnext, ça va mieux  en début de semaine.
On respire enfin. Enfin…

– Mercredi –
En pleine nuit, le frigo se met à faire un drôle de bruit mais semble toujours faire du frais. On le débranche-rebranche pour voir, plus de bruit. Chouette ! On peut retourner au lit !

Image tirée d'un film Marvel

Dans la journée, on regarde s’il fait toujours du frais, Whatnext ayant l’impression que quelque chose ne va pas, d’autant plus que le frigo fait des bruits à intervalles irréguliers (toc ou tac, au choix).

– Jeudi –
Durant la matinée, Whatnext a toujours un doute sur le frigo et pour la rassurer je vais vérifier qu’il fait toujours du frais en…
…touchant les bouteilles de bières. Oui oui, des bouteilles en verre, qui ont donc bien conservé la fraîcheur contrairement aux autres aliments.
Les aliments sont donc dans un frigo aussi frais qu’un placard depuis la nuit de mercredi et nous voila obligés de jeter une bonne partie de ce que contenaient frigo et congélateur, et en bonus d’aller acheter un nouveau frigo à un mois de la fin de la grossesse.
On se dit que, bon, c’est embêtant mais mieux vaut maintenant qu’avec le bébé déjà à la maison. Au passage on en profite pour acheter un frigo un peu plus gros, et on planifie une livraison pour le lendemain matin. Le frigo doit être livré le lendemain pour 8h30/9h.

– Vendredi –
7h comme à mon habitude je me lève et vais prendre tranquillement mon petit déj’.
7h45 on sonne à la porte, c’est les livreurs qui emmènent le nouveau frigo !
S’ensuit une journée à installer le frigo avec l’aide du père de Whatnext (il a fallu coucher le frigo pour inverser les portes, mais à quoi pensent les ingénieurs ?).

– Samedi –
Il fait nuit, à moitié endormi je perçois du mouvement, de la lumière et…

3h00 – Bon, je crois qu’il va falloir aller à la maternité

Whatnext viens de perdre les eaux, suivi d’un petit moment de stress (qui nous fera rire ensuite) pour nous deux parce que… il ne faudra rebrancher le frigo que vers midi, et les courses prévues sur Chr*******e pour 14h ? (Whatnext rêvait de ses fraises)
Bon, on a aussi pensé à des choses plus en lien avec l’événement en cours : la valise de maternité pour Jules était prête, mais pas celle de Whatnext.
On a fait cette valise tranquillement et on a filé à la clinique.

Jules naîtra à 13h !

 

 

Didav

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *