Non, 2016 n’est pas qu’une année pourrie

2016

Partout sur le web vous pouvez lire que 2016 est une année pourrie… Encore plus avec le récent décès de Carrie Fisher (aka Princesse Leia/General Organa).

Pourrie pourquoi ? Parce que vos idoles de jeunesse (ou même celle de la génération de nos parents voire grands-parents parfois) finissent par décéder ?
Figurez-vous que la mort fait aussi partie de la vie, et ça même pour des personnalités. Personne n’y coupe.
Oui c’est triste mais 2016 n’est pas aussi pourrie que vous le pensez.

Vous pouvez aussi aller lire cet article qui liste toutes les bonnes choses qui sont arrivées en 2016. Ou lire la rétrospective ci-dessous.
Et vous pouvez même faire votre propre bilan de l’année 2016 en commentaires (ou ailleurs, vous êtes libres hein)

2016, une année en fanfare

Les premiers mois de 2016 ont commencé de manière plutôt calmes, avec un début de prise de conscience sur mon orientation professionnelle. J’aimais toujours autant le web, mais le seul métier de graphiste ne me convenait plus. Que faire ? Quitter le web et faire un virage à 180 degrés ? Ou continuer en évoluant vers un autre métier du web? J’ai pu profiter du chômage pour me poser toutes ces questions, les retourner dans tous les sens .

Je me suis aussi lancé dans le handlettering en février.

Whatnext étant enceinte à cette période, elle a finit par être arrêtée pour se reposer. Ce qui nous a permis aussi de nous retrouver, de nous préparer un peu plus à notre vie de futurs parents. Nous avions un peu de temps ensemble devant nous, et mon envie d’évoluer professionnellement en me formant se précisait.

Brap brap stututu – 2016 accélère

Puis 2016 à mis un grand coup d’accélérateur dès Mars, le 26 à 13h pour être exact. Jules naissait, et nous devenions dès lors des parents, et non plus des primipares (voir notre glossaire à l’attention des futurs parents).
Il a donc fallu tout apprendre, du changement de couche au bain en passant par l’harnachement de Jules dans son siège auto (et du siège auto dans la voiture aussi !). Le temps est passé très vite, les nuits un peu moins.
Le point positif c’est qu’avant j’avais des insomnies. C’est oublié, plus de nuits blanche ou presque depuis !

Je dors comme Ronflex maintenant !

Je dors comme Ronflex maintenant !

Direction le métier de CM

Dans le même temps j’ai pu trouver ce vers quoi j’avais envie d’aller professionnellement. Étant modérateur sur le forum JapanCar.fr, j’en ai profité pour vraiment me lancer dans le community management en gérant la page Facebook du forum.

J’ai aussi cherché une formation pour acquérir les compétences qu’il me manquait.
Je vous passe le détail sur les réunions d’informations et autres formalités pour trouver un organisme de formation. Mais toujours est-il que j’ai trouvé ce que je voulais à l’Ifocop. La formation en community management commençant fin Juin, j’ai pu profiter pleinement de ma petite famille.

La formation à débuté le 29 Juin, à l’Ifocop dans les locaux de l’AFPA à Balma. J’y ai rencontré plein de personnes, chacune avec un parcours et un profil différent, mais tous aussi sympathiques et agréables à côtoyer au quotidien. Il en va de même pour les formateurs, et l’équipe de l’Ifocop en général, tous bienveillants et à l’écoute.
La partie théorique se terminant le 2 Novembre, il à fallu trouver un stage en entreprise (ou plus exactement, une mise en application pratique des compétences acquises en entreprise).
Si envoyer des mails par dizaines est tout sauf drôle, passer plusieurs entretiens m’aura permis de reprendre une certaine confiance en moi et une meilleure aisance à l’oral dans un milieu professionnel.

Envoyer des dizaines et des dizaines d'emails

Dans le même laps de temps que la recherche de stage, j’ai aussi repris le skate (un cruiser Yamba en bois de chez Décathlon), pour les trajets maison-formation. Plus précisément la partie maison-bus et metro-Ifocop.
Cette sensation de glisse était super agréable, et m’à permis aussi de me dégourdir les jambes plus d’une fois après des journées de formation intenses.

Comme je le disait plus haut, j’ai eu plusieurs entretiens pour effectuer mon stage. En tant que passionné auto, j’ai profité de cette aubaine qu’était la recherche de stage pour me diriger vers le secteur automobile.

J’ai fini par dégoter mon stage, suite à un entretien le bras dans le plâtre (le pourquoi du comment dans cet article), au sein du groupe Christian De Boussac Automobiles qui distribue Audi, Skoda, Seat et Volkswagen Utilitaires.

Novembre 2016, le stage

Me voilà donc avec un pied dans le secteur automobile !
Je travaille au quotidien dans un bâtiment superbe (la concession Audi à Escalquens), entouré de voitures, pratiquement un rêve de gosse. J’ai ainsi pu participer aux lancements de véhicules au sein du groupe, avec l’Audi Q2 et le Volkswagen Amarok (et son V6, TDi certes…).

Noël 2016, le premier Noël de Jules

Cette fin d’année 2016 est aussi marquée par le premier Noël de Jules, et donc notre premier Noël à trois (plus nos familles respectives).
Je ne vous cache pas qu’à presque 9 mois, il a plus été attiré par le papier cadeau que les cadeaux en eux-même. Il a aimé son tricycle. Le chien de mes parents aussi je crois, Jules étant à sa hauteur pour le coup, il en à profité pour lui faire de nombreux « bisous ».
Voire ma filleule Alizée très heureuse aussi de mon cadeau, un « mini » skate, ça m’a fait plaisir. Ma sœur finira par me détester (coucou Jess !) mais ce sera en 2017.

Voila donc une année 2016 fort bien remplie en choses positives et agréables. Comme quoi elle n’était pas si pourrie que ça cette année.
On fera encore mieux en 2017, ça vous dit ?

 

2 mois et demi, déjà dans un rassemblement auto !

Jules et papa au Motors & Café - Sesquière

Une note de blog très courte ce coup-ci !

Dimanche dernier, j’ai profité de l’absence de Whatnext pour aller avec Jules à un rassemblement auto à Sesquières : Le Motor & Café.

C’est un rassemblement auto & moto bon enfant, organisé par des passionnés chaque dimanche matin (8h30/13h) avec un thème différent à chaque fois. Qu’on soit passionné auto/moto ou non, ça vaut le coup d’œil vu la diversité des véhicules et la bonne ambiance qui y règne (on est pas sur le parking Norauto avec des jacky qui font des rupteurs ou tentent des acrobaties au milieu de la foule).
Bonus : comme le nom l’indique, vous pourrez même y prendre votre petit déjeuner en admirant les belles mécaniques 😉

Bonus 2 : Un hand-lettering que j’ai réalisé dimanche dernier sur mon compte Instagram dédié

Hand-lettering

Motors & Coffee – Toulouse

Changer de voiture ?

En tant que passionné auto, je me suis dit qu’un article sur le sujet des voitures et des futurs parents pourrait être utile à tous.
L’arrivée d’un bébé dans un couple bouleverse bien des choses et nécessite quelques changements, le bureau/chambre d’amis/dressing deviens chambre pour bébé,d’autres pièces vont devoir changer un peu pour être plus pratique avec un bébé dans les mains.

Et dans ce lot de choses qui changent le plus souvent, on retrouve bien évidemment la voiture !


Si certains se jettent d’office sur les stars des voitures destinées aux parents, les monospaces, ce ne sont pas les seuls véhicules que vous pouvez vous autorisez, bien au contraire (d’autant plus si comme moi, vous êtes réfractaires aux monospaces).
Avant même de fureter les petites annonces auto (et risquer de s’y perdre), il faut savoir sur quels critères se baser pour faire son choix. Notez aussi que certains critères seront primordiaux quand d’autres seront plus accessoires.

La base de la base :

  • Âge maxi du véhicule : de préférence “post-2000”.
    Pourquoi moi, qui aime pourtant les voitures des 90’s plus que celles des années 2000 pleines d’électroniques irait justement vers ces dernières ? Tout bêtement parce qu’avec un bébé, avoir une voiture qui absorbe bien les chocs et protège bien l’habitacle, c’est quand même mieux non ?
  • 3, 4 ou 5 portes ?
    Pour déja bien faire la distinction, grosso modo on considère comme porte un ouvrant vitré, donc une 3 portes = 2 portières + hayon, une 4 portes = 4 portières + malle, et 5 portes = 4 portières + hayon. Ce choix sera purement subjectif, mais l’idéal reste les véhicules 5 portes (les 4 portes aussi mais attention à la taille d’ouverture de la malle, ce serait dommage de ne pas pouvoir y rentrer la poussette).
  • La place à l’arrière.
    Dans la majorité des voitures un siège auto seul passera sans soucis, toutefois si madame attends des jumeaux ou que bébé2 est déjà sur votre planning, il faudra prévoir en conséquence.
  • La taille du coffre : le strict minimum serait un coffre d’au moins 340L voire même 400 (soit environ la contenance d’un coffre d’une compacte type Honda Civic / Mazda 3 / Peugeot 308 / Volkswagen Golf).
  • La motorisation et le carburant : Essence ou diesel ? Petit ou gros moteur ?
    Ne vous focalisez pas uniquement sur le prix du carburant pour orienter votre choix, sous peine d’avoir de désagréables surprise par la suite. De même, ne regardez pas que les chevaux mais aussi le poids du véhicule et le couple du moteur (parce qu’une voiture de plus de 1,4t, d’environ 100ch et au couple inexistant, c’est l’assurance de devoir mettre pied dedans à la moindre côte… et donc de sur-consommer).
    Voilà de quoi vous aider à choisir :

    • Vous faites moins de 15 000km/an et/ou essentiellement des trajets courts (10/15km aller) : Prenez une essence !
      Si vous prenez une essence, attention à ne pas tomber dans le piège de prendre le petit moteur pour faire des économies (tant sur la carte grise qu’a la pompe ou auprès de l’assureur). En effet les essences sont souvent des moteurs atmosphériques (sauf les derniers modèles ou les sportives) et avoir seulement 120ch et un couple au ras des pâquerettes pour une voiture de plus d’1,4 tonnes… c’est pas l’idéal.
    • Vous faites plus de 15 000km/an et/ou essentiellement des trajets moyens/longs (20 à 30km mini et sans bouchons hein, d’une traite quoi) : Prenez un diesel !
      Si vous faites parfois des trajets courts avec votre diesel, cela ne posera aucun soucis. Mais si votre trajet quotidien pour emmener bébé chez la nounou/en crèche + trajet travail, c’est plutôt 10 km dont 8 cul à cul sur le périph’, vous pouvez être que votre moteur et surtout son turbo, le filtre à particules (FAP ou DPF) et d’autres éléments s’encrasseront voir casseront (je vous laisse faire un devis pour un turbo cassé….).
  • Le plaisir de conduite : ça peut paraître tout con, mais n’achetez pas un véhicule au volant du quel vous ne vous sentez pas bien. Ce serait comme acheter des chaussures dans lesquelles vous ne vous sentez pas bien, désagréable.

 

Les choses moins vitales mais quand même :

  • Clim ou pas clim ?
    En vivant à Toulouse où les températures estivales sont plutôt chaudes, je nous vois mal nous en passer. L’avantage c’est de pouvoir aussi rafraichir l’interieur de votre véhicule avant même de partir (surtout si vous étiez garé en plein soleil).
  • Vitres arrières surteintées (ou rideaux pare-soleil intégrés).
    C’est pas vital mais c’est quand même moins moche que des pare-soleil Hello Kitty rose non ?
  • Lecteur carte SD/USB
    Soyons honnêtes, les 3000 comptines pour les trajets avec bébé sur CD, ça risque de vite devenir compliqué à moins d’avoir un chargeur CD. Et puis dès que bébé n’est plus à bord, vous changez de clé et à vous les douces mélodies du métal ou de la techno minimale (ou de ‘n’importe laquelle de vos musiques du moment) 😉
  • Isofix.
    Si vous avez déja essayé d’installer un siège bébé ou même une nacelle, vous devez sans doute de vous souvenir de vous être battu au moins une fois avec le siège et la ceinture. L’avantage des sièges isofix modernes c’est que certains permettent de se passer de la ceinture ou de simplifier le “schéma” de passage de ceinture.

 

Voila, j’espère que cet article pourra servir à tous.


PS : Pour notre part, nous avons jeté notre dévolu sur une Mazda6 essence de 2003 (2.3 Performance).

download-20151002-213518_imagesia-com_120z2

Et non, ce n’est pas un monospace comme vous pouvez le voir !
La seule chose qu’elle n’aie pas dans nos critères : un port USB sur l’autoradio, mais il existe des boitiers à ajouter (xCarLink).

Je ferais probablement un article dédié à notre voiture d’ici la naissance.